2012, le palmarès de l’année

avatar

Collectif

Un article rédigé à plusieurs mains par les rédacteurs du blog.

2012 s’éloigne tel la blanche hirondelle  dans le rose et le bleu d’un crépuscule d’hiver et déjà, majestueux, 2013 ramène son gros cul.
C’est l’heure des bilans et des palmarès ridicules. Nous ne pouvions pas déroger à la règle !

 

Le palmarès de Jub

Le jeu le plus joué : C’est Seasons (26 parties « en vrai », plus avec celles sur BGA) qui arrive en tête et ce malgré son apparition en septembre-octobre. Avec 2 ou 3 joueurs, les parties s’enchaînent très vite entre joueurs expérimentés.
Arrivent derrière Quarriors (18), Smash Up (14) et Alcatraz (13). Par contre Descent V2 n’arrête pas de sortir depuis 3 semaines !

Le jeu toujours pas joué : Dans mes achats de l’an dernier, il y a toujours High Frontier qui peine à trouver son public.
Dès que je pose le plateau sur la table, les gens partent en criant ou me jettent des meeples à la tête. Je vais devoir passer une petite annonce, je pense.

Le jeu d’Essen le plus joué : C’est Smash Up qui est le plus sorti en nombre de parties mais j’ai passé plus de temps sur Terra Mystica. Deux excellents jeux chacun dans leur catégorie. Juste derrière arrive Gingkopolis.

Le jeu d’Essen que je regrette d’avoir rapporté : Tentacle Bento fait toujours son petit effet en raison de ses illustrations aguichantes et de ses légendes à double sens, mais passé la découverte, il faut bien s’avouer que les règles ont été bâclées. Quelques tentatives de débogage voient le jour sur le forum de Soda Pop mais en l’état, le jeu est assez dénué d’intérêt.

Les vieux anciens qui sont ressortis : Full Metal Planet est réapparu sur la table un soir, un peu par hasard. Une autre soirée a vu l’enchaînement d’une partie de l’Âge des Dieux et de Sharur Evolution.

Le jeu que je ne voulais pas acheter mais en fait si : X-Wings ! Possesseur de la première édition de Wings of War, il a fallu que je le revende pour pouvoir décemment acheter X-Wings sans avoir de doublon et justifier l’achat de ce jeu que je trouve décidément trop cher. Moralité, j’ai tout acheté ce qui était sorti et j’attends avec la plus grande impatience février pour l’achat des prochains vaisseaux décidément trop chers.

Le jeu pour lequel j’ai besoin de prendre des cours : Virgin Queen. Après une partie d’initiation à deux pour tester et une partie du scénario court à 5, je me dis qu’un professeur Es Here I stand serait très utile tant les règles de ce jeu ont été écrites pour des joueurs du premier Opus. C’est mon premier GMT et je trouve ça d’une lourdeur consommée, autant dans les mécanismes, les exceptions que dans l’écriture des règles. Faudra s’y remettre mais après une nouvelle digestion des règles.

Le jeu où je n’arrive pas à suivre les extensions : Après le jeu de cartes du Trône de Fer pour lequel je n’avais pas assez de temps pour suivre les sorties et exploiter les nouvelles cartes, j’ai lâché prise pour le jeu de figurines du Trône de Fer (Battles of Westeros). Je n’ai pas joué tous les scénarios des premières extensions donc l’achat de la boîte Baratheon bien qu’intéressante est repoussée…

Le jeu qui a apporté le plus de neuf : Risk Legacy. Début de campagne à 4 initiée récemment pour ce jeu atypique avec un noyau de Risk old school mais une philosophie de modification progressive des règles et du matériel. J’attends la suite avec la plus grande impatience (et comme la carte est chez moi, je peux initier les meilleures stratégies pour devenir maître du monde !)

Le jeu indéboulonnable : Twilight Imperium III. Le mythique et grandiose jeu qui vous impose une discipline de fer pour torcher les parties en 5h30, qui vous demandera d’acquérir une table de ping-pong pour étaler le matériel, qui vous fera perdre vos amis et vous demandera des plannings sur 3 mois pour le roulement des joueurs est toujours présent. Le rythme d’une partie par mois n’a malheureusement pas pu être tenu cette année (damnées occupations associatives !!!) mais chaque partie reste un événement.

Le jeu le plus con : merci à Martin de m’avoir fait découvrir Schlongo. Je lui laisse écrire l’article dédié puisque je sais que beaucoup de fans l’attendent impatiemment.

Le palmarès de martin

Le jeu le plus joué : C’est Strike, un jeu de bar aussi idiot qu’addictif et dont on enchaîne facilement les parties entre deux « gros jeux » pour se vider la tête. Suivent Ces années-là et Seasons.

Le jeu toujours pas joué : Il y en a beaucoup trop qui s’entassent dans le bureau et j’ai surtout un problème avec les extensions des jeux que j’aime bien : les extensions d’Alcatraz, Wiraqocha, Galaxy trucker n’ont toujours pas été ouvertes à tel point que je commence à me demander si j’ai bien besoin d’acheter des extensions.

Le jeu d’Essen le plus joué : Je ne l’attendais pas particulièrement mais c’est finalement Suburbia qui a le plus tourné parmi les jeux achetés à Essen. S’il n’était pas si moche et s’il était disponible en version française, ce jeu ferait probablement un carton.

Le jeu que je regrette d’avoir rapporté d’Essen : Co2 et Animal Farm achetés uniquement parce que j’avais apprécié respectivement Vinhos et Alcatraz des mêmes auteurs. Comme Jub les a achetés également (pour les mêmes raisons), j’aurais pu attendre de les jouer avec lui pour me faire un avis avant achat.

Les vieux jeux anciens qui sont ressortis : Nous avons logiquement tendance à enchaîner les parties des jeux fraîchement parus. Quelques illustres anciens sont quand même remontés à la surface comme Puerto Rico, Caylus ou Medina, le temps d’une partie.

Le jeu le plus original : Risk Legacy est un jeu qu’il faut avoir joué avec des amis triés sur le volet (et avec lesquels on ne risque pas de se mettre en froid). On en reparle bientôt sur le blog.

Le jeu pour enfant le plus joué : Il est arrivé en fin d’année et pourtant Bois joli est le jeu pour enfants que l’on a le plus sorti cette année. Une variation très réussie sur le thème du mémory dont on ne se lasse pas (encore). Dans un autre domaine, celui des jeux d’adresse, Riff Raff est l’autre hit de 2012.

Le jeu que je n’ai pas compris : Je suis passé complétement à côté de ma partie d’Archipelago. Le jeu semble très apprécié par la communauté ludique, je sais donc que je ne l’ai pas bien joué ni compris et qu’il faudra que je m’y recolle en 2013.

Le jeu le plus con : Il faudra que je vous parle de Schlongo à l’occasion.

 

 

Le jeu de l’année de la sélection du Dimanche : Seasons

Pour nous, c’est une évidence, Seasons est le jeu auquel nous avons le plus joué, que nous avons le plus envie de rejouer, dont nous attendons le plus la première extension prévue pour 2012. Ça ne veut pas forcément dire que c’est le « meilleur jeu de 2012 », on n’est pas du genre à faire de nos petites préférences une généralité, mais il s’agit à n’en pas douter et en toute objectivité DU meilleur jeu de l’année 2012.

Retrouvez nos jeux préférés de l’année dans la sélection de l’année 2012.

 

Mots-clés :