Les indispensables : les jeux inspirés du Yam’s

avatar

Les indispensables

L’objectif de cette série d’articles est de partager nos jeux « indispensables » avec tous les rédacteurs et l'aide des visiteurs réguliers du site. Plutôt que d’établir une liste imbuvable, nous prenons notre temps pour rédiger des articles thématiques que l’on peut facilement mettre à jour au gré des sorties.

Pour inaugurer la nouvelle rubrique du blog « Les indispensables », nous avons exploré nos placards à la recherche des meilleurs jeux inspirés du Yam’s.

SOMMAIRE :

1 – Le yam’s, c’est quoi ?

2 – Les deux yam’s indispensables :
King of Tokyo de Richard Garfield
Roll through the ages de Matt Leacock

3 – Nos jeux préférés :
Les trois petits cochons
Le signe des anciens
Schlongo
Saint Malo
Dice town
Le trésor de la momie
Pandémie : le remède
Bang, le jeu de dé

Le Yam’s, c’est quoi ?

Le Yam’s (ou Yahtzee) est un grand classique. Le principe est de réaliser des combinaisons avec 5 dés en les lançant 3 fois maximum. Mais attention, s’il est facile au début de réaliser une combinaison, on ne peut les valider qu’une seule fois chacune. Leur nombre diminue donc au fil de la partie ce qui rend le jeu de plus en plus tendu.
Prise de risque, calcul, probabilité, ce mécanisme est à la base de nombreux jeux de société modernes.

 

Le Yam’s classique se trouve facilement un peu partout, en grande surface comme en boutique spécialisée même s’il suffit de réunir 5 dés pour y jouer. À noter que l’éditeur bordelais Ferti propose Yam Master une version « revisitée » du jeu qui ne change rien à la mécanique mais qui modifie le système de score : plus besoin de noter les combinaisons, il suffit de réaliser le plus possible d’alignements de jetons de sa couleur sur la grille pour l’emporter.

 La fiche de Yam Master chez

S’il ne fallait en choisir que deux, voici les deux jeux inspirés du Yam’s que nous garderions dans notre ludothèque :

King of Tokyo

Un jeu de Richard Garfield

Illustré par Benjamin Raynal

Publié par Iello

King of Tokyo reprend le mécanisme de base du Yams (lancer les dés jusque 3 fois) dans un jeu d’affrontement fun et rapide. Sur chaque dé, on trouve des faces qui permettent :

  • de se soigner
  • de frapper ses adversaires
  • de marquer des points
  • de ramasser de l’énergie nécessaire pour acheter des cartes pouvoir.

En jouant à King of Tokyo, on réalise donc peu de combinaisons mais on tente d’obtenir les bons dés au bon moment. Très simple d’un point de vue stratégique, le jeu est basé sur les interactions entre les joueurs et les parties sont donc animées, entre adultes comme avec des enfants.

Un classique indispensable à toute bonne ludothèque.

La fiche de King of Tokyo chez

.


.


.

Roll through the ages

Un jeu de Matt Leacock

Illustré par Claus Stephan, Paul Niemeyer, Marko Fiedler et Monte moore

Publié par White Goblin

Dans Roll through the ages, les joueurs vont tenter de bâtir une civilisation. Les faces des dés permettent :

  •  de recruter de la population qui offre des dés supplémentaires mais qu’il faudra nourrir
  • d’obtenir de la nourriture pour sa population
  • des ressources ou des pièces pour construire des monuments et acheter des technologies
  • des catastrophes qu’il est préférable d’éviter

Riche sans être complexe, Roll through the ages est un peu l’aboutissement du mécanisme de base du Yam’s puisqu’il n’y a finalement rien de plus : à son tour, un joueur lance les dés jusque 3 fois et remplit sa grille. Mais cette grille est beaucoup plus intéressante et amusante que celle du Yam’s.

Les gros dés et le petit plateau en bois individuel de chaque joueur contribuent également beaucoup au plaisir de jeu.

La fiche de Roll through the ages chez

 



Pour nous (c’est très subjectif), King of Tokyo et Roll through the ages sont les deux jeux inspirés du Yam’s auxquels il faut avoir joué. Cela ne signifie pas que les autres sont mauvais : en voici quelques uns qui nous plaisent également.

Pour les enfants

Nos notes :

Les trois petits cochons

Un jeu de Laurent Pouchain
Illustré par Xavier Colette
Publié par Purple Brain

Dans ce très joli jeu pour enfants, les combinaisons de dés servent à construire les maisons des trois petits cochons sur lesquelles le loup peut souffler.
La fiche des trois petits cochons chez

 

Pour les amoureux de Cthulhu

Nos notes :


Le signe des anciens

Un jeu de Kevin Wilson et Richard Launius
Illustré par Dallas Mehlhoff
Publié par Edge

Voici un Yam’s « narratif » et coopératif. Armés de leurs dés, les joueurs doivent lutter contre les forces obscures.
La fiche du Signe des anciens chez

 

Pour les vicieux

Nos notes :

Schlongo

Un jeu de c’est pas marqué dans la boîte
Illustré par ?
Autopublié

C’est un peu pour la blague car le principe de Schlongo est assez basique : il faut réaliser le plus gros zizi en lançant 3 fois les dés.
On ne conseille pas forcément l’achat, mais on est contents de l’avoir.

 

Pour les bretons

Nos notes :

Saint-Malo

Un jeu de Inka Brand et Markus Brand
Illustré par ?
Publié par Ravensburger

Dans Saint-Malo, les joueurs tentent à chaque lancé d’obtenir une combinaison de dés pour dessiner leur ville de Saint-Malo sur une feuille plastifiée avec des feutres effaçables.
Un bon jeu de Yam’s, un peu calculatoire.

La fiche de Saint Malo chez

 

Pour les cowboys

Nos notes :


Dice town

Un jeu de Bruno Cathala, Ludovic Maublanc
Illustré par Piérô
Publié par Matagot

On est à la limite de la catégorie car il y a quand même pas mal de mécanismes dans cet excellent jeu de dés qui s’inspire autant du Yam’s que du Poker.
La fiche de Dice town chez

 

Pour les enfants

Nos notes :

Trésor de la momie

Un jeu de Marco Teubner
Illustré par Ulrike Fischer
Publié par Haba

Deuxième jeu pour enfant de notre sélection, le trésor de la momie est une course dans laquelle les joueurs tentent de remplir une grille le plus rapidement possible toujours en lançant des dés pour réaliser des combinaisons.
La fiche du trésor de la momie chez

 

Pour les médecins

Nos notes :

Pandémie – Le remède

Un jeu de Matt Leacock
Illustré par Philippe Guérin et Chris Quilliams
À paraître chez Filosofia

Cette version dé du fameux Pandémie est un coopératif basé sur le Yam’s, simple et agréable à jouer.

La fiche de Pandémie le remède chez

Pour les cowboys

Nos notes :

Bang ! Le jeu de dé

Un jeu d’Emiliano Sciarra
Illustré par Riccardo Pieruccini
À paraître chez Da vinci

Une version dé nerveuse et très fun à jouer du jeu de cartes Bang !
À la sélection du dimanche, nous avons tendance à trouver le jeu de cartes trop long et nous n’y jouons pas. Le jeu de dé, par contre, nous plaît beaucoup !

La fiche du bang ! Le jeu de dé chez