Emanuele Ornella nous raconte des histoires

avatar

Professeur Patashima

Le professeur Patashima est expert en tout et notamment en explication de règles de jeux de société. Il ne donne que rarement son avis, c'est avant tout un scientifique qui se place au-delà des impressions personnelles toujours subjectives.

Emanuele Ornella, auteur par ailleurs de quelques jeux « à l’allemande » bien connus comme Hermagor ou l’excellent Assyria, a signé récemment deux petits jeux au thèmes originaux qui se glissent facilement dans un sac de voyage.
C’est la période des vacances, des soirées jeux sur la terrasse. Le moment est bien choisi pour y jeter un coup d’oeil.

OZ, édité l’an passé par Ystari et Asmodée nous invite au voyage dans l’univers poétique du magicien d’Oz revisité pour l’occasion par Maliki.
Il s’agit d’un petit jeu de cartes très malin dans lequel on retrouve d’une part des cartes « personnages » (il y en a 8 différentes) et d’autre part des 48 cartes « histoires » qui proposent différentes façons de marquer des points.

Une carte "histoire" qui permet de marquer 3 points par couple de cartes "Toto le chien".

Au début d’une manche, un joueur dispose sur la table 4 colonnes de cartes composées à chaque fois de deux « personnages » et d’une carte « histoire ». Puis chacun à son tour choisit une colonne, ramasse les cartes qui la compose et les place devant lui. Le jeu se déroule en 9 manches à l’issue desquelles on compte les points. Le but du jeu est donc de tenter de ramasser des cartes « personnages » et des cartes « histoires » qui fonctionnent bien ensemble mais aussi de surveiller ses adversaires pour les empêcher de faire un trop gros score.

OZ est un petit jeu très simple, rapide à expliquer et à jouer et beaucoup plus malin qu’on ne l’imagine.

 

 

Dans Tea Time, qui vient juste de paraître chez Gigamic, l’auteur italien nous invite cette fois à jouer avec les personnages d’Alice au pays des merveilles.

Le jeu est composé de 60 cartes représentant les personnages ou leurs reflets dans le miroir. Le but du jeu est de ramasser des séries de cartes composées d’au minimum 3 personnages identiques.

Pour cela on réalise à chaque manche une grille de cartes en alternant une carte personnage et et une carte reflet.
Comme dans Oz, chaque joueur peut ramasser une série d’une, deux ou trois cartes en ligne ou en diagonale avant de les disposer devant soi.
Attention, un personnage et son reflet s’annulent : si un joueur récupère ces cartes opposées, il doit les défausser.

Quand il ne reste plus de carte sur la table, on commence une nouvelle manche.

Après 5 manches, on compte les points.
Une série d’un personnage rapporte 1 point. On marque 3 points pour deux personnages identiques, 6 points pour 3 personnages, puis 10 points pour 4 personnages et 15 points pour 5 personnages ou plus. Mais attention, ne pas avoir de carte d’un personnage rapporte 5 points ce qui est plus rentable que d’en avoir 1 ou 2 !

 

Oz
Un jeu d’Emanuele Ornella
Publié par Ystari et Asmodée
2 à 4 joueurs
pour des parties de 30 minutes
à partir de 10 ans
Acheter le jeu chez Philibert

 

Tea time
Un jeu d’Emanuele Ornella
Publié par Gigamic
2 à 4 joueurs
pour des parties de 20 minutes
à partir de 8 ans
Acheter le jeu chez Philibert

 

Mots-clés : ,