Essen 2012, le classement exclusif

avatar

Professeur Patashima

Le professeur Patashima est expert en tout et notamment en explication de règles de jeux de société. Il ne donne que rarement son avis, c'est avant tout un scientifique qui se place au-delà des impressions personnelles toujours subjectives.

Il y a souvent, dans les festivals, un palmarès qui vient clore la manifestation et laisser une trace dans les archives et sur les pages Wikipédia.
À Essen, rien de ce type : ce sont les visiteurs qui établissent leurs propres classements via Board game geek ou le magazine allemand Fair Play. Et depuis la fin de la manifestation, les amateurs dissèquent les jeux sur les blogs et les forums pour identifier les perles de cet automne. Les jeux sont joués, analysés et parfois notés.
Alors forcément, on trouve des conclusions variées qui ne mettent personne d’accord et font polémique.

La Sélection du dimanche fait le tri et vous propose LE classement ultime d’Essen 2012.

À la cinquième place, on retrouve le sac classique, transparent,  sans inscription, qui permet de transporter un jeu. Délivré ici à l’achat de Rome et Carthage, on le trouvait aussi en version blanche (City of Horror).
Moyennement solide, résistant à l’eau, mais finalement peu pratique en cas d’achat multiple, le jury lui a attribué la note de 2,45/5 pour sa durée de vie.

À la quatrième place, le sac offert avec Riff Raff est très semblable au précédent mais un peu plus grand ( il permet de transporter 2 ou 3 jeux) et surtout rouge. Il plaira aux plus jeunes.
Le jury lui a attribué la note de 2,72/5.
À noter que Riff Raff est un excellent jeu pour enfant, mais bien entendu, ce critère n’entre pas en considération dans la note.

Bleu avec une écriture jaune, le sac Perplexus est en tissu.
Assez fragile cependant, il peut être déchiré facilement et ne résiste pas à l’humidité. Le jury lui a attribué la note de 3,3/5. On aurait aimé un thermoformage pour bloquer les boules de Perplexus.


Arrivé troisième au classement Fair Play avec Ginkgopolis, les éditions Pearl Games font un meilleur score au classement des sacs en obtenant une très belle deuxième place grâce à ce sac blanc cassé du plus bel effet.
Solide, en tissu, élégant, le sac Ginkgopolis connaîtra une seconde vie en sac à linge sale ou sac à pain… mais pas les deux en même temps.
Le jury lui attribue la note de 4,1/5.

Grand vainqueur du salon, le sac géant Smash Up d’AEG en plastique toilé a fait l’unanimité au sein du jury.
Pas forcément très élégant porté en bandoulière, il a néanmoins permis à beaucoup de visiteurs de dépenser des fortunes grâce à son espace de rangement XXL et son toit ouvrant panoramique. Il a boosté à lui seul les ventes de Smash Up.
Il remporte donc la note de 4,6/5 et le prix très envié de meilleur sac du salon d’Essen 2012.

Si vous souhaitez participer au concours de l’année prochaine, vous pouvez bien entendu nous envoyer vos sacs ou vos protos de sac à la Sélection du dimanche.
Cela nous aidera dans notre tâche car nous avons de plus en plus de mal, avec l’augmentation des sorties, à tester tous les sacs !