Oh une Playstation Vita !

avatar

Martin

Martin Vidberg est dessinateur, cultivateur et interprète du blog l'Actu en patates dont la sélection du dimanche est à l'origine une rubrique.


Une histoire de promesse de gamin : « Plus tard, je m’acheterai les consoles de jeux le jour de leur sortie ». J’avais peut-être rajouté un « c’est pas juste » en regardant la page des Nintendo sur le catalogue La Redoute Automne hiver 1992.

Du coup je me suis acheté la PSP le jour de sa sortie, en septembre 2005. Je n’ai pas été emballé.
La console était belle, plutôt en avance techniquement mais avec un line up moyen. Surtout, je ne me suis jamais fait aux touches, trop rigides à mon goût : j’avais mal au pouce après une séance de jeu.
En mars 2007, j’ai revendu la PSP pour m’offrir la PS3 le jour de sa sortie. Une belle machine, plutôt convaincante et qui tourne toujours occasionnellement. Très occasionnellement car je n’ai pas le temps de jouer.

L’an dernier, j’ai craqué sur l’iPad2. Pas vraiment une console de jeux mais c’est finalement le support sur lequel je joue le plus : en train, en déplacement, là où j’ai vraiment le temps de ne rien faire. La Vita, c’est bien aussi pour les déplacements. Alors bien sûr, c’est l’héritière de la PSP et de la PS3 mais quelques années ont passées. Et puis il y a cette promesse de gamin… Je l’ai achetée, le jour de sa sortie.

Je manque encore de recul mais voici mes premières impressions :

– Les touches sont agréables, je n’ai plus mal au pouce en jouant. Ouf. Juste des fourmis dans les bras à force de garder les mains en l’air. Mais ça c’est l’âge.

– La possibilité d’acheter des jeux dématérialisés sur le store de Sony est souvent critiquée par les observateurs qui craignent la fin des boutiques. Il faut signaler que l’on peut toujours acheter ses jeux en format boîte (mais plus chers). Le téléchargement permet surtout d’acheter tout un tas de petits jeux plus légers ou expérimentaux. Un peu comme sur smartphone, iPad ou PS3. C’est sans doute pas bon pour les boutiques mais c’est quand même bien pratique. J’aime bien.

– Le pavé tactile arrière est un peu gadget sur la plupart des jeux mais quelques applications l’utilisent avec intelligence. C’est toujours un plus.

Il ne reste plus qu’à trouver le temps d’y jouer… et ça ce n’est pas gagné. Heureusement, il y a le train, les festivals…