Suburbia, c’est suber bien ?

avatar

Professeur Patashima

Le professeur Patashima est expert en tout et notamment en explication de règles de jeux de société. Il ne donne que rarement son avis, c'est avant tout un scientifique qui se place au-delà des impressions personnelles toujours subjectives.

Parmi les jeux qui ont fait parler d’eux à Essen, il y avait Suburbia. Un jeu américain de Ted Alpasch publié par Bézier games. Il est noté à la fin de la règle qu’il faut le prononcer « Bez-ee-ay » parce qu’il s’agit « d’un mot français américanisé ». J’imagine que c’est un vibrant hommage à Pierre Bézier et aux courbes du même nom. Et là,  forcément, on a très envie de savoir de quoi il retourne.

Suburbia est un jeu très simple que l’on peut expliquer en 3 minutes (ou en une image, voir ci-dessous) : À leur tour de jeu, les joueurs choisissent une tuile « quartier », plus ou moins chère selon ses effets , et la pose dans leur petite ville. En fonction des tuiles adjacentes déjà posées, ils marqueront des points de victoire et gagneront de l’argent. À ce principe basique, s’ajoutent un objectif caché par joueur et autant d’objectifs visibles qu’il y a de joueurs.(Là, ce n’est pas super lisible : vous pouvez cliquer pour voir l’image en plus grand)

Tout le jeu tient donc aux effets des tuiles et à la dispositions des quartiers dans chaque ville. Nous sommes donc en présence d’un jeu américain « à l’allemande » ce qui prouve que les différences culturelles traditionnelles tendent à s’estomper. Le jeu est d’ailleurs distribué par Lookout en Allemagne.

Il n’existe pas encore d’édition française, mais il se trouve sur les sites de vente en ligne et quelques rudiments d’anglais suffisent pour jouer.

Quelques objectifs. Le jeu est en anglais mais il n'est pas nécessaire de parler couramment la langue pour y jouer.

Quelques tuiles quartiers.


Suburbia
Un jeu de Ted Alspach
Publié par Bézier games
Illustré par Klemens Franz et Ollin Timm
Pour 1 (mais ce n’est pas rigolo) à 4 joueurs (mais c’est plus long)
Pour des parties de 20 minutes par joueur lent

Acheter le jeu chez Philibert

L’avis de Martin : Une première partie hier soir. Suburbia est un jeu à combo où j’ai d’abord eu l’impression de construire mon petit moteur de jeu dans mon coin sans me soucier des autres joueurs, un peu comme The city mais en version adulte. C’est une erreur : les villes des autres joueurs interagissent avec la vôtre. Il faut donc surveiller les constructions adverses surtout si l’adversaire en question s’envole au score. Je l’ai compris un peu tard.
Malgré la défaite, cette première partie m’a bien plu et j’ai rangé la boîte avec l’envie de faire mieux la fois prochaine.

Pour moi, c’est un jeu qui gagne à être joué rapidement et que je trouve idéal à 3 (à 4 c’est plus long, à 2, il y a moins d’interaction).

Mots-clés :